Orchestre National de Lille

Flyer bernaville

« Jan Willem de Vriend, premier chef invité de l’ONL, a concocté un programme détonant de malices et de surprises. Ici, les compositeurs apparaissent sous un jour insolite. Dans l’Adagio et fugue en ut mineur, Mozart signe une œuvre placée sous l’inspiration de Jean-Sébastien Bach. L’étonnant pianiste Dejan Lazić présente le plus mozartien des concertos pour piano de Beethoven. Vienne est gagnée par la fièvre de Rossini dans l’Ouverture dans un style italien de Schubert. Quant à la Symphonie n°103 de Haydn, elle commence là où d’autres finissent : par un roulement de timbales. Le résultat, ici encore, est remarquable d’expression et d’ampleur. »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !